le Nord et le Sud : « la recherche du juste milieu »


Archives pour la catégorie Non classé

RENDRE GRACE A DIEU LE TOUT PUISSANT

Par la grace de Dieu, une nouvelle ère vient de s’ouvrir au Sénégal. En effet les sénégalais viennent de donner un signal très fort à l’issue du scrutin des locales du 22 mars 2009.

Le message sorti des urnes et qui donne une large victoire à l’opposition traduit à mon avis une victoire du peuple, une victoire de la démocratie sur une tentative de confiscation de la volonté populaire et de méprise des lois et reglements d’un pays.

 Vive le Sénégal, Vive la democratie, Vive le Peuple Sénégalais libre, dans un Sénégal emergent dans la paix et la concorde nationale.

 

Le Sénégal Un Peuple, Un But , Une foi.

Vive le Sénégal, Vive la Paix  pour un Sénégal .

 Que le bon protège et sauve le Sénégal.

diatar

fass10fr@yahoo.fr

   

 

Le Retour vers DIEU et à nos valeurs

 

Je constate avec étonnement et impuissance la faiblesse de l’homme du 21 ème siècles malgré les progrés scientifiques et techniques enregistrés.

Le monde a mon avis ne tient qu’à un file et tout peut basculer d’un moment à l’autre. Ceci montre la grandeur de Dieu le tout puissant, le misericordieux.

les équilibres mondiaux (économie, environnement, social, culture, politique etc. ne sont que chimériques.

Jamais le monde n’a été aussi fragile et vulnérable. à l’image de la rapidité d’internet, les bouleversements positives ou négatives de ce monde sont imprevisibles et incontrolables.

l’appration de certains phénomènes introlés et introlables appelle à mon sens à une réflexion profonde sur nos rapports faites de domination du plus forts sur les les faibles (Israél-palestine ; l’impérialisme des pays du nord sur les pays du sud etc.).

Je ne voudrais pas être pessimiste mais, je pense personnellement les signes de la fin du monde apparaissent.
Que Dieu nous protège et nous prèserve.

Partager avec moi ce concept « Solidatité et entre-aide pour un Sénégal émergent »

Face à la situation extrêment difficile du pays devons nous rester les bras croisés ?

A la suite de pluisieurs jours et nuits d’intenses réflexions et de méditations, nous avons voulu partager avec les collègues et amis ce concept de « solidarité et d’entre-aide ».

Ce concept comme son nom l’indique à pour ambition de participer modestement à la lutte contre la pauvreté par la :

*la promotion de bonnes actions ;

*le partage ;

*l’appui multiforme et multidimensionnel ;

* la formation ;

*l’encadrement ;

*l’aide à l’insertion ;

*la lutte contre l’oisiveté des différentes couches de la population : les jeunes ; les femmes, les adultes etc. (mais surtout les jeunes et les femmes) ;

*l’occupation des jeunes à des activités saines et de développement communautaire;

*le renforcement des capacités des populations de tous les âges (jeunes, femmes, adultes, personnes agées etc.) ;

*la promotion du développment dans tous ses aspects ;

*la lutte contre l’ignorance ;

*la lutte contre l’érrance des jeunes ;

 

Contraitement, il s’agira d’abord de :

-mettre sur pied une structure à but non lucratif chargée de coordonner les actions à entreprendre ;

- de chercher des parrains (personnes resources, partenaires, bonnes volontés, volontaires …) qui peuvent appuyer la structure : l’appui des parrains peut être multiforme (appui logistique, appui institutionnel, appui matériel, social, financier…

- Enfin la structure, point focal de nos activités et projets aura en charge de recueillir les besoins et attentes des populations indigentes, et des activités de bienfaisance sous forme de base de données opérantes et de trouver des convergences en les offres de services bénévoles des différentes  personnes ressources, parrains ou partenaires de la structure.

En quelque sorte, il s’agira pour nous de faire oeuvre utile, de prendre notre destin en main face à l’inéficacité des politiques et de nos dirigeants soit par manque de moyens ou par négligeance.

Cette philosophie de solidarité et d’entre-aide, nous permet de répondre à une assertion d’un des plus célèbres président de l’histoire des Etats unis et monde entier, Monsieur John F. Kennedy  qui disait en substance « Don’t ask what United states can do for you but what you can do for Unites States » c’est à dire littéralement en français  » ne vous demandez pas ce les Etats-Unis d’Amérique peuvent faire pour vous, mais plutôt ce que vous américains pouvez faire la nation américaine ».

Cette phrase pleine de sens, constitue une réponse éloquente à notre interrogation à savoir ce que tout un chacun peut dans dans mesure du possible apporter ou contribuer au développement sa communauté. Ainsi la mobilisation de toutes nos energies sans contraintes aucunes peut soulager de nombreuses vies humaines.

A titre d’exemples  :

- Combien de Sénégalais disposent d’objets qu’ils gardent chez eux et qui le plus souvent les encombrent (vêtements, chaussures, denrées, aliments de toutes nature etc.) qui feraient le bonheur de plusieurs personnes démunies ;

- Nombreux sont les sénégalais qui oeuvrent quotidiennement pour l’amérioration des conditions de vie de populations démunies, mais certaines actions sont pour la plus part mal coordonnées ;

- Nombreux sont les personnes de bonne volonté, de personnes ressources prêtes à partager leurs expertises, leurs savoirs mais pour une raison ou une autre ces personnes ne trouvent pas le cadre idéal pour accompagner et encadrer ces bonnes actions ;

Il s’agira en quelque sorte de mettre en commun et de fédérer l’ensemble des appuis individuels ou collectifs aussi petit ou minim soient t’ils pour en faire des actions visibles et efficaces.

Enfin loin d’avoir épuiser l’originalité de ce concept, mon souhait le plus absolu et de partager avec  l’ensemble de la communauté et les internautes du Sénégal et du monde entier cette philosophie qui je l’espère n’est qu’à ses débuts et que vos contributions et réflexions contribuerons à l’enrichir d’avantage.

J’attends avec impatience vos réflexions, orientations et reorientations pour renforcer cette réflexions. 

Aboubakry DIA

Conservateur des bibliothèques – Ecole Polytechnique Thiès (EPT)

 e-mail : fass10fr@yahoo.fr

 

Information

l’Ecole Polytechnique de Thiès (EPT) vient par la grace de Dieu de même en ligne son site Internet. Le lancement du site du a eu lieu le samedi 28 février 2009 à la salle du Conseil de l’EPT en présence des autorités administratives (le directeur et son staff) le corps professoral et les Personnels Administratifs et Techniques de Services (PATS) et bien sûr les élèves ingénieurs et beaucoup d’invités.

le site de l’EPT qui porte le nom www.polytechniquesn.org  constitue un symbole fort et outil puissant et indispensable pour une meilleure visibilité de notre Ecole.

Dans un contexte mondial marqué par une très forte concurrence, la visibilité d’un produit, d’un concept, d’une structure, d’une organisation revêt une importance majeure.

l’Ecole Polytechnique à l’image des grandes écoles se devait de combler un vide encouragé par une instabilité institutionnelle.

Aujourd’hui, par la grâce de Dieu, les autorités de ce pays ont décidé de redonner à l’Ecole polytechnique son autonomie pleine et entière pour une meilleure réalisation de ses objectifs et missions.

Ses objectifs et missions portent entre autres sur une formation de qualité d’ingénieurs de conception, de techniciens capables de promouvoir le développment du Sénégal et participer en même temps à la formation de cadre des pays de la sous région et l’Afrique en général.

Pour réaliser cet objectif de maintient du label de qualité de l’EPT et son renforcement, un engagement de l’ensemble des composantes de l’école est nécessaire. Ainsi une politique globale déclinée en politique sectorielle doit être définie et partagée par l’ensemble des composantes et secteurs ou services de l’école.

Cette  stratégie globale et sectorielle doit être concrètement déclinée sous forme d’un planning avec un échanchier, un chronogramme, des actions à mener, des responsables et des responsabilités clairement identifiés, des évaluations périodiques effeutuées etc.

Tous nos encouragements aux fils et filles de pays qui croient au développment et qui se battent nuits et jours malgrés le contexte difficile.

Vive l’excellence, vive l’Ecole Polytechnique de Thiès, vive le Sénégal. 

l’Ecole Polytechnique au service d’un Sénégal emergent et de l’Afrique toute l’humanité.

Diatar

 

SOS mon pays va mal (jai peur)

Mon pays, le Sénégal traverse actuellement l’une des plus graves crises de son histoire.

A mon avis les contre-performances économiques, les catastrophes naturelles (accidents, inondations, intempéries etc.) sont surmontables mais a mon sens ce qui est difficile a sumonter et voire impossible a quantifier c’est la détérioration et la  déssacralisation de nos valeurs sociales, culturelles, cultuelles etc. qui jadis constituaient le socle de notre existence. 

Mon pays va mal et j’ai peur,

     Parceque la médiocrité, la malhonnêtéte, la médisance, les complots, les intrigues, la méchanceté, la trahison etc. sont érigés en règle, le mérite, la persevérance, le goût de l’effort, le travail, la droiture, le respect, la tolérance, le respect de l’autui sont bannis et relégués au second plan.

Mon pays va mal et j’ai peur

le gaspillage, la gabégie au plan général et particulièrement de la « chose publique » sont érigés en mode au moment où la pauvreté des ménages se développe à un rythme inquiétant, le chômage des jeunes, la crise dans le secteur privé (faillite des entreprises, pertes d’emplois, recessions etc.).

 

Vraiment mon pays va mal et j’ai peur

Au Sénégal, il n’y a pas un secteur épargné par la crise :

*l’école sénégalaise se trouve dans des crises cycliques répétitives.

*le secteur de la santé est malade (travailleur du secteur de la santé en grève permanente, les hopitaux qui fonctionnent au ralenti  :

- »le cas Abass Ndoa », l’Hopital de Grand Yoff, l’hopital de Kaolack, le Dantec etc.

* l’industrie sénégalaise se trouve dans une zone de turburence et l’horizon s’assombri de jour en jour

* le commerce, le tourisme sont en perte de vitesse

Vraiment mon pays va mal et j’ai peur, j’ai peur, j’ai peur…..

                                                                                                                                 publié par diatar

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
high school musical et camp... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres